Immobilier : les loyers en baisse depuis le début de l'année

  • A
  • A
Partagez sur :

INFO E1 - Les loyers ont baissé dans l'Hexagone de 0,6% en moyenne depuis janvier, selon le baromètre Clameur que s’est procuré Europe 1.

INFO EUROPE 1

C'est une bonne nouvelle pour les locataires, moins pour les propriétaires : les loyers baissent depuis le début de l'année en France. La baisse est de 0,6% sur les huit premiers mois de 2017, ce qui en fait l'une des plus mauvaises années pour le marché locatif depuis 20 ans, selon le baromètre Clameur réalisé chaque année sous l'autorité du spécialiste de l'immobilier Michel Mouillart, et qu'a consulté Europe 1.

Jusqu'à - 3% à Marseille. Ce recul est constaté dans deux villes sur trois. Et dans le tiers restant la progression est quasiment toujours inférieure à l'inflation. Les baisses les plus marquées - moins 3% - ont été enregistrées à Marseille, au Havre ou encore à Rennes. Mais Paris n'échappe pas au phénomène avec -0,6%. À Saint-Etienne, Toulon ou Nantes le recul enregistré est de 0,5%. Le phénomène n'est pas nouveau : les loyers stagnent ou baissent un peu depuis quelques temps. Ainsi, sur les cinq dernières années, ils ont progressé trois fois moins vite que l'inflation.

Des locataires moins nombreux. Cette baisse s'explique notamment par le fort taux de chômage. La baisse du moral des ménages a également des effets immédiats sur le marché locatif. L'encadrement des loyers pourrait aussi avoir un impact à Paris, selon le gouvernement. Enfin, le recul des taux d'intérêt a permis à certains Français d'acquérir leur propre bien immobilier, les locataires les plus aisés quittant ainsi le marché locatif. La demande étant moindre, les prix baissent.

Ce recul des prix est très marqué notamment sur les grands appartements. Mais le revers de la médaille c'est que le parc immobilier privé à tendance à se dégrader. Comme ils louent un peu moins cher et moins facilement, beaucoup de propriétaires ont tendance à délaisser certains travaux.

Une baisse qui compense celle des APL. Autre bonne nouvelle : pour ceux qui veulent louer un bien immobilier dès à présent et qui ont le droit à des aides, la baisse des loyers couvre le recul de 5 euros des Aides personnalisées au logement. Selon Michel Mouillart, la baisse des loyers dans certaines villes comme Rennes, Marseille et Le Havre est même trois fois plus importante que celle des APL.