Immobilier : année record en 2016 grâce à la baisse des prix et les taux bas

  • A
  • A
Partagez sur :

La plupart des réseaux immobiliers ont conclu l'année sur des chiffres de vente en forte hausse. La dynamique devrait se poursuivre en 2017.

Les agences immobilière retrouvent le sourire : 2016 aura été une année record pour l'immobilier. Les notaires n'avaient pas enregistré autant de transactions depuis dix ans grâce à la conjonction de taux bas et de la baisse des prix.

Forte hausse des ventes. En un an, le nombre de ventes a augmenté de 10% chez Orpi, 12,9% chez Laforêt, 11% chez Guy Hoquet avec une pointe a 16% sur les derniers mois de l'année. Tous les réseaux immobiliers le disent : il s'agit de "la meilleure année depuis 2007".

Conséquence de ce marché très dynamique, les prix ont entamé une légère remontée l'an dernier : 2 à 3% de plus en moyenne, avec des fortes disparités suivant les villes. On est plutôt sur 4% de hausse à Paris, et +5% à Bordeaux.

2017 dans la continuité. L'année 2017 s'annonce encore fructueuse selon le directeur exécutif du réseau Laforêt immobilier Yan Jehanno : "Nous ressentons une proportion d'acheteurs plus importante qui pousse les portes de nos agences, à cause de la crainte de la hausse des taux d'intérêt sur l'année 2017 et du redressement des prix. Les acquéreurs souhaitent concrétiser rapidement - sur le premier semestre de l'année - des projets immobiliers pour bénéficier de ce contexte qui leur est toujours extrêmement favorable". L'année 2017 pourrait être marquée par une légère remontée des taux d’intérêt. Mais sauf chamboulement des indicateurs économiques, cette remontée restera modérée.