Ils vont porter plainte contre la SNCF

  • A
  • A
Ils vont porter plainte contre la SNCF
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Des usagers du TGV vont attaquer la compagnie ferroviaire pour discrimination.

La SNCF avait promis de mieux indemniser ses clients. Mais c’est loin d’être chose faite répondent les usagers des douze lignes jugées "malades". D’autant que les retards cumulés et les annulations de trains s’accumulent toujours, cinq mois après le lancement d’un plan pour améliorer le trafic sur ces lignes.

Les abonnés du TGV pestent contre la compagnie ferroviaire qui ne rembourse pas tous les passagers. Seule une partie des utilisateurs qui prennent au quotidien le TGV sont dédommagés pour une annulation ou un retard. La raison ? Lorsque l’on prend un TER, puis un TGV - ou inversement un TGV puis un TER -, aucune indemnisation n’est accordée à l’usager en cas de retard. Ce qui n’est pas le cas, si l’on prend uniquement un TGV.

Une plainte pour "discrimination"

C’est pourquoi les habitués, regroupés derrière l’association des voyageurs du Grand-ouest, veulent porter plainte pour discrimination, le 22 juin prochain. "On a des milliers d’abonnés du TGV qui n’ont pas reçu d’indemnisation de la SNCF. C’est pour cela que nous allons mettre en demeure la SNCF dans les prochains jours de régler cette indemnisation aux usagers en question", explique Willy Colin, le responsable de l’association, à Europe 1.

La SNCF reconnaît à demi-mots ce malaise. La direction avoue que sur les douze lignes considérées malades, trois sont en disfonctionnement.