Goodyear d'Amiens-Nord : pas de repreneur pour l'usine picarde

  • A
  • A
Goodyear d'Amiens-Nord : pas de repreneur pour l'usine picarde
@ REUTERS
Partagez sur :

Le directeur des ressources humaines de Goodyear Dunlop Tires France affirme qu'il n'y aura pas de repreneur pour l'usine d'Amiens-Nord.

Le couperet est tombé : il n'y aura pas de repreneur pour l'usine de pneumatiques Goodyear d'Amiens-Nord, qui a fermé en janvier, avec 1.143 pertes d'emploi à la clef. C'est ce qu'annonce jeudi le directeur des ressources humaines de Goodyear Dunlop Tires France, Jean-Philippe Cavaillé, dans un entretien au Courrier Picard.

Plus de discussion avec Titan. "Je peux affirmer aujourd'hui que toute discussion avec un repreneur potentiel, y compris Titan, est terminée", précise-t-il. "Cette décision est irrévocable et définitive", assène Jean-Philippe Cavaillé. Au total, quelque 330 salariés étaient susceptibles d'être embauchés par Titan et son PDG, Maurice Taylor. 

>> LIRE AUSSI - Les "Goodyear" mettent fin au conflit... ou presque

Un premier projet de reprise s'était soldé par un échec il y a deux ans, après son rejet par la CGT, a tenu à rappeler Jean-Philippe Cavaillé. "Ces derniers mois, on s'est à nouveau approché du groupe Titan pour essayer, une nouvelle et ultime fois, de trouver une solution pour le site d'Amiens-Nord, dans un contexte économique difficile", a expliqué le DRH, indiquant que l'échec final des discussions engagées était très récent.