Honda rappelle plus de 20 millions d'airbags Takata supplémentaires

  • A
  • A
Honda rappelle plus de 20 millions d'airbags Takata supplémentaires
20 millions d'airbags sont rappelés par Honda.@ AFP
Partagez sur :

13 personnes sont mortes dans des incidents avec ses airbags. Le constructeur en a déjà rappelé 30 millions.

Le constructeur d'automobiles et de deux-roues japonais Honda a annoncé vendredi le rappel de millions de nouveaux véhicules équipés d'airbags de l'équipementier Takata, nouvelle péripétie dans une affaire qui mine le groupe depuis deux ans. "Outre les 30 millions d'airbags déjà rappelés, nous allons procéder au rappel de 21 millions d'unités supplémentaires", a indiqué un porte-parole de la compagnie.

Une dizaine de constructeurs concernés. Si une dizaine de constructeurs sont concernés dans le monde, dont le numéro un Toyota, Honda, longtemps le premier client de Takata, a été particulièrement touché par ce scandale. Au cours des récentes années, certains coussins de sécurité du fabricant nippon Takata se sont révélés être de potentielles sources de danger en éclatant après une collision parfois mineure, projetant des fragments sur le conducteur ou le passager.

13 morts.Au moins 13 personnes - dont 10 aux Etats-Unis - ont été tuées par ces explosions intempestives d'airbags et de nombreux incidents ont été signalés de par le monde. Au total, 100 millions d'airbags devraient être rappelés. Honda, qui publiait ses comptes vendredi, a vu son bénéfice net annuel chuter de 32% en raison d'importantes charges liées à ces rappels. Il espère redresser la barre en 2016-2017, même si la remontée du yen va fortement peser sur son activité.