Hérault : les viticulteurs touchés par la grêle seront aidés

  • A
  • A
Hérault : les viticulteurs touchés par la grêle seront aidés
@ ERIC FEFERBERG/AFP
Partagez sur :

Le ministère de l'Agriculture a annoncé vendredi des mesures pour venir en aide aux exploitants dont la récolte a été en grande partie détruite par les intempéries.

Montpellier a été en milieu de semaine le théâtre d'un accident ferroviaire provoqué par la grêle, mais ce violent orage a également fait d'autres victimes, les viticulteurs. Les intempéries ont touché 2.250 hectares de vignoble dans le département de l'Hérault, a souligné le ministère de l'Agriculture. Ce dernier a donc annoncé des mesures pour limiter la casse : le ministre Stéphane Le Foll a demandé au préfet de l'Hérault de mettre en oeuvre des mesures de chômage partiel et de dégrèvement des taxes foncières pour les viticulteurs touchés.

Les viticulteurs concernés auront donc la possibilité "d'avoir un accès au chômage partiel pour leurs éventuels salariés", de "solliciter un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti 2016 pour les parcelles touchées par la grêle", et pourront "solliciter auprès des caisses MSA un report du paiement des cotisations sociales", a indiqué le ministère.

En viticulture, les pertes de récolte sont assurables et, de ce fait, ne relèvent pas du régime des calamités agricoles, a rappelé le ministère. "Les calamités agricoles sont toutefois mobilisables, le cas échéant, pour les pertes de fonds, si les dommages 'impactent' la récolte 2017", selon le ministère.