Gros contrat pour Airbus dans un Salon du Bourget en crise

  • A
  • A
Gros contrat pour Airbus dans un Salon du Bourget en crise
Partagez sur :

L'avionneur européen, sous pression depuis le crash de l'A330 Rio-Paris, a annoncé lundi son premier grand contrat de l'année.

Le Salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget a été inauguré lundi matin par François Fillon sous une pluie battante. Cette 48ème édition se tient dans une atmosphère assombrie par l'accident du Rio-Paris et la crise économique. EADS et sa filiale Airbus prévoient un salon pauvre en commandes cette année.Bonne nouvelle cependant : la compagnie aérienne du Qatar, Qatar Airways, a passé une commande ferme de 24 moyen-courriers de la famille des A320 à l'avionneur européen Airbus pour 1,9 milliard de dollars. Boeing n'a rendu publique aucune nouvelle commande lundi.

Sur l'Airbus militaire A400M, les pays partenaires se sont donnés un mois pour décider d'aides remboursables pour le lancement de l'avion, alors que la France propose jusqu'à 1,4 milliard d'euros et l'Allemagne 1,1 milliard, ont annoncé lundi des dirigeants français, allemand et britannique lors d'une conférence de presse. "Nous n'avons pu, compte tenu de l'absence de l'Espagne, prendre aujourd'hui cette décision" sur des avances remboursables, a déclaré le secrétaire d'Etat français aux Transports Dominique Bussereau.

Le salon de l’aéronautique et de l'espace, qui fête cette année ses 100 ans, est le plus grand rendez-vous du secteur. Il accueillera le public de vendredi à dimanche. La Patrouille de France sera en particulier très attendue pour son grand retour au Bourget après 36 ans d'absence.

Le patron de Dassault Aviation,Charles Edelstenne, estime qu'aucun contrat concernant le Rafale ne sera signé au Bourget. Malgré des contacts avec les Emirats arabes unis, l'Inde ou la Libye, l'avionneur n'est encore jamais parvenu à exporter son avion de combat.

> Les ventes de jet privés s’effondrent