Grève : les dockers du Sud solidaires

  • A
  • A
Grève : les dockers du Sud solidaires
Les marins CGT de la compagnie SNCM sont en grève depuis le 31 janvier à Marseille.@ MaxPPP Patrick Nosetto
Partagez sur :

Les dockers s'opposent à l'accostage à Toulon de navires refoulés en raison de la grève à Marseille.

Les dockers toulonnais sont solidaires de leurs homologues marseillais. Refusant d'"être des briseurs de grève", des dockers du port de commerce de Brégaillon de Toulon-La Seyne-sur-Mer, se sont en effet opposés mercredi à l'accostage de deux navires qui n'avaient pu débarquer à Marseille dont le port est bloqué par des grévistes de la SNCM.

Pour empêcher l'accostage des deux navires de la Compagnie méridionale de navigation (CMN), "Girolata" et "Scandola", les dockers ont positionné deux remorques à quai, empêchant l'ouverture des portes des ferries."Nous refusons d'être des roues de secours et nous ne voulons pas être considérés comme des briseurs de grève par nos collègues de Marseille", a déclaré à l'AFP le secrétaire FO des dockers, Kadda Zerga.

Les deux navires ont fait demi-tour pour aller accoster l'un après l'autre au port de Toulon où les dockers ont laissé débarquer uniquement les passagers. Les marins CGT de la compagnie SNCM, en grève depuis le 31 janvier, bloquent depuis mardi après-midi les deux passes, sud et nord, du port de Marseille.