Grève à la SNCM : les négociations continuent

  • A
  • A
Grève à la SNCM : les négociations continuent
@ REUTERS
Partagez sur :

BRAS DE FER - Actionnaires et syndicats cherchent toujours un accord pour sortir du conflit, l'Etat tente de se poser en médiateur.

L'info. Les discussions entre représentants de l'intersyndicale de la SNCM, de Transdev et de l'Etat devaient reprendre mardi vers 22 heures, après une 6e interruption de séance au deuxième jour des négociations, autour d'un nouveau texte présenté par l'Etat, ont indiqué plusieurs sources syndicales. "Nous sommes sur un nouveau texte", a expliqué le secrétaire général de la CGT Jean-François Simmarano, mais les représentants de Transdev (actionnaire à 66%) n'ont pas de "mandat" pour le valider.

Un premier texte à l'étude. Mardi les discussions avaient achoppé sur un premier texte. Ce projet d'accord prévoyait notamment un moratoire suspendant jusqu'à la fin de l'année toute procédure judiciaire et permettait alors, comme le souhaitent les syndicats, de travailler sur une solution de reprise de la compagnie. Mais alors qu'un accord semblait se dessiner, Transdev avait à nouveau exigé comme préalable le placement de la compagnie en redressement judiciaire, solution inacceptable pour les syndicats qui y voient un démantèlement de l'entreprise.

Une deuxième tentative. Le second texte "doit toujours recevoir l'aval des actionnaires Veolia Transdev", confirmait de son côté la CFE-CGC. Les représentants des actionnaires et des salariés, et le médiateur du gouvernent doivent se retrouver à 22 heures pour poursuivre les négociations, qui ont débuté lundi à 14h30 et se poursuivent depuis presque 19 heures.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

GREVE A LA SNCM - La Corse craint l’asphyxie

GREVE - Redressement judiciaire de la SNCM : Cuvillier est "un menteur" selon la CGT

CA CONTINUE - SNCM : malgré l'arrivée de l'été, la grève continue

DERNIERE CHANCE - La SNCM a besoin d'un milliard d'euros