Grève à la SNCM : Corsica Ferries prend le relais pour le fret

  • A
  • A
Grève à la SNCM : Corsica Ferries prend le relais pour le fret
@ MAX PPP
Partagez sur :

INFO E1 - La compagnie concurrente de la SNCM va prendre en charge les marchandises bloquées en raison de la grève.

La grève de la SNCM, qui se poursuit lundi pour le sixième jour consécutif, empêche plusieurs milliers de passagers de transiter entre le continent et l’île de Beauté et perturbe le fret routier. Mais une première éclaircie est à noter lundi : selon les informations recueillies par Europe 1, la compagnie concurrente de la SNCM, Corsica Ferries, va prendre le relais pour transporter des marchandises bloquées.

Dans le détail, Corsica Ferries va doubler ses rotations entre la Corse et le port de Toulon pour absorber le retard pris dans le transport de marchandises. Sont notamment en attente des cargaisons de clémentines, fragiles et très demandées en cette saison. Pour gérer ces rotations, une commission, avec à sa tête le président de la Chambre de commerce de Corse, va être créée pour assurer une certaine équité dans le départ des remorques de fret en attente dans plusieurs ports corses.

A la SNCM, la grève a été revotée "à l'unanimité" avec "toujours plus de personnels grévistes, en l'absence de réponse du gouvernement", a déclaré le représentant syndical. Parmi les motifs du mouvement, les grévistes demandent l'obligation pour toutes les compagnies opérant en France d'être sous pavillon français premier registre, ce qui n'est pas le cas de la Corsica Ferries et engendre, selon eux, une distorsion de concurrence. La fédération nationale des CGT Marins doit être reçue lundi après-midi au cabinet du ministère des Transports à ce sujet, et une autre réunion doit avoir lieu avec les organisations syndicales et les armateurs jeudi.