Gordini : le coup de billard à deux bandes de Renault ?

  • A
  • A
Gordini : le coup de billard à deux bandes de Renault ?
Partagez sur :

Renault veut faire revivre la griffe Gordini. Le premier modèle sera présenté le 25 novembre.

Renault met le nez dans ses archives. A l'instar de Citroën avec la DS, le losange va faire revivre la griffe Gordini. Le premier modèle, une Twingo Gordini R.S., sera présentée en première mondiale le 25 novembre à l’Atelier Renault sur les Champs Elysées dans le cadre de l’exposition « Noël en bleu», avant d’être commercialisée au printemps prochain. La voiture sera bleue, avec 2 bandes blanches comme ses aînées, les célèbres R8, Dauphine et Renault 12, et devrait coûter plus de 16.000 euros... La Clio Gordini R.S. sera lancée quelques mois plus tard.

L'idée est de "personnaliser" certaines voitures de la gamme Renault Sport par des détails esthétiques qui rappellent le style Gordini, comme les deux bandes blanches ou la couleur bleu pétrole. La griffe Gordini devrait effacer petit à petit la gamme Renault Sport et F1Team.

Mais en aucun cas, il ne s'agit de relancer la "marque" Gordini, du nom de ce constructeur de voitures de sport dont Renault avait racheté la marque en 1969, avant de l'abandonner une dizaine d'années plus tard. Car la marque a ses passionnés comme ceux-ci qui tournent sur le circuit du Nürburgring (Allemagne) :

La tendance à recycler l'image de voitures mythiques pour promouvoir de nouveaux modèles n'est pas nouvelle. Lancée il y a dix ans par Volkswagen avec la New Beetle, la vogue s'est poursuivie avec notamment les lancements récents de la Mini par BMW ou de la nouvelle Fiat 500. Citroën a annoncé début février le lancement d'une nouvelle ligne de voitures haut de gamme appelée DS, mais qui offrent peu de ressemblance avec la mythique berline des années 1950 à 1970.