General Motors annonce l’échec de la restructuration de sa dette

  • A
  • A
General Motors annonce l’échec de la restructuration de sa dette
Partagez sur :

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé mercredi l'échec de la restructuration de sa dette obligataire, qui n’a pas recueilli une adhésion suffisante des créanciers.

Le constructeur américain General Motors a échoué à restructurer sa dette. L'opération prévoyait la conversion de 27 milliards de dollars de dette obligataire en actions ordinaires, ce qui aurait pu permettre au constructeur automobile, qui a déjà reçu plus de 15 milliards de dollars d’aides de l’Etat, d'éviter un dépôt de bilan.

Le numéro un américain de l'automobile s'était fixé pour objectif d'obtenir l'accord de 90% de ses porteurs de dette obligataire. L'offre n'ayant pas reçu l'accueil escompté, elle ne sera pas menée à son terme, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le conseil d'administration de GM va se réunir pour discuter des mesures à prendre à la lueur de l'échec de son offre.

La Commission européenne a de son côté décidé de convoquer une nouvelle réunion ministérielle de "coordination" sur l'avenir des sites européens du géant automobile américain General Motors (marques Opel et Vauxhall), dont la cession est imminente.

Une douzaine de pays de l'UE avaient juré à la mi-mars de "se coordonner" pour sauver ensemble les usines Opel en Europe, sans pour autant convaincre tous les participants. Mais depuis lors, ils n'ont jamais affiché de stratégie commune, au grand dam de la Commission européenne.