Les opérations de traitement de la cuve de l'usine Lubrizol de Rouen, à l'origine d'une fuite de gaz malodorante fin janvier ressentie jusqu'en région parisienne, ont pris fin mercredi midi, a annoncé la ministre de l'Ecologie Delphine Batho.  "L'ensemble des opérations de traitement des substances en cause chez Lubrizol ont pris fin à 12h30", a indiqué la ministre.

>> La neutralisation, comment ça marche ?