G8 : les puissances émergentes font entendre leur voix

  • A
  • A
G8 : les puissances émergentes font entendre leur voix
Partagez sur :

Les représentants du Brésil, de la Chine, de l’Inde, du Mexique et de l’Afrique du Sud ont rejoint jeudi l’Aquila aux côtés des pays industrialisés.

Le G8 s’est élargi jeudi aux puissances émergentes du G5 que sont le Brésil, la Chine, l’Inde, le Mexique et l’Afrique du Sud. Les représentants de l’Egypte sont également conviés à la table des négociations. Avec à la clé, à l’Aquila en Italie, un nouveau rapport de force.

En matière d’économie, face à la crise, deux engagements principaux ont été pris. Les principaux dirigeants de la planète ont conclu de renoncer aux dévaluations concurrentielles de leurs monnaies, pour éviter de fausser la concurrence. "Nous encouragerons l'ouverture des marchés pour les échanges et les investissements", ont-ils ajouté, s’engageant ainsi contre le protectionnisme.

Pour avancer sur tous ces points, dans le cadre du cycle de négociations dit de Doha au sein de l’Organisation mondiale du commerce, les ministres concernés devraient se retrouver avant le sommet du G20 de Pittsburgh, prévu le 24 septembre.