Fronde collective contre les prix du gaz

  • A
  • A
Fronde collective contre les prix du gaz
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Pour faire baisser les prix, l'UFC-Que choisir propose aux clients de changer d'opérateur tous ensemble.

L'INFO - Faire baisser notre facture de gaz : c'est la croisade dans laquelle se lance l'UFC-Que choisir. La parade trouvée par l'association consiste en un "big switch", c'est-à-dire un changement collectif de fournisseur de gaz. L'opération doit être lancée dans la nuit de lundi à mardi mais Europe1 vous révèle dès à présent les détails de cette "révolution".

"Opération Gaz moins cher". Le nom du site Internet qui sera lancé dans la nuit de lundi pour aider les consommateurs à sauter le pas donne le programme : gazmoinscherensemble.fr.

Pour lancer sa bataille collective, l'UFC-Que choisir a commencé par lancer un vaste appel d'offres auprès de tous les fournisseurs de gaz pour déterminer quels étaient les meilleurs prix qu'ils étaient prêts à offrir. Résultat : l'offre retenue se révèle 13 à 15 % moins onéreuse que les tarifs réglementés du gaz. Sur la facture moyenne d'un foyer qui se chauffe au gaz, cela représente une économie de 156 euros par an. Ce tarif, l'opérateur en question s'engage à le respecter pendant au moins un an.

14.10 gaz ensemble UFC QUE CHOISIR

© UFC QUE CHOISIR

Changer d'opérateur... tous ensemble. Mais pour permettre aux consommateurs de bénéficier de ce tarif, il va falloir y souscrire de façon collective. C'est la deuxième étape de la "révolution" : l'UFC-Que choisir propose à tous ceux qui sont intéressés de s'inscrire sur leur site. Les clients auront ainsi un mois et demi pour se décider. Le jour J, tous les inscrits basculeront en même temps. L'UFC-Que choisir s'engage à s'occuper de toutes les démarches.

Une idée qui a fait ses preuves à l'étranger. L'idée de l'association de consommateurs s'inspire des opérations similaires organisées en Belgique et en Grande-Bretagne. Outre-Manche, 36.000 personnes avaient changé d'opérateur d'un coup réalisant ainsi une économie de 123 euros par an, en moyenne.