Free pourrait couvrir 30% de la population

  • A
  • A
Free pourrait couvrir 30% de la population
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le nouvel entrant de la téléphonie pourrait couvrir 30,8% de la population métropolitaine.

Le rapport définitif de l'Agence nationale des fréquences (ANFR) sur la couverture du réseau de Free (groupe Iliad) contestée par ses concurrents, conclut que le nouvel opérateur mobile a le "potentiel" de couvrir un peu plus de 30% de la population dans l'Hexagone. Selon l'audit de l'ANFR -- attendu pour le 30 mars et mis en ligne sur son site le 2 mai-- une simulation de couverture "permet d'estimer que le réseau (de Free Mobile) présente le potentiel de couvrir 30,8% de la population métropolitaine" en propre.

Les obligations de couverture de Free Mobile lui prescrivent de couvrir 27% de la population pour le service de voix et 25% pour celui de transmission de données. La filiale d'Iliad disposait fin mars de 979 antennes-relais déclarées comme mises en service par l'opérateur, sur 1.770 stations en projet. L'Agence les a toutes contrôlées et 781 d'entre elles, soit près de 80%, "ont rendu à la fois un service de voix et un service de transmission de données", selon le rapport. La couverture de ce réseau apparaît donc "cohérente" avec l'évaluation communiquée par le nouvel entrant à l'Arcep (le régulateur des télécoms), soit plus de 27% de la population, estime l'ANFR.