Free : la concurrence prépare la riposte

  • A
  • A
Free : la concurrence prépare la riposte
Les concurrents de Free Mobile avancent prudemment après la "révolution" annoncée par le groupe Iliad.@ Maxppp
Partagez sur :

REACTIONS  - Les opérateurs mobiles historiques vont riposter, avec de nouvelles offres.

"On vous presse comme des citrons, c’est nous les pigeons et on en a ras-le-bol de se faire arnaquer avec les prix les plus élevés d’Europe". Le patron de la maison-mère de Free, Xavier Niel, n’a pas mâché ses mots à l’encontre de ses concurrents mardi lors du lancement de l’"offre idéale" Free Mobile. Face à la "révolution" annoncée par le quatrième opérateur mobile, Orange, SFR et Bouygues Telecom avancent prudemment.

Orange va contre-attaquer très vite. "C'est le jour J pour Free et nous les laissons savourer", a lancé ironiquement Orange à Europe1.fr. "Le message que nous souhaitons faire passer auprès de nos clients, c’est qu’ils se rassurent : nous allons revenir extrêmement rapidement vers eux avec des propositions", a assuré l’opérateur historique ajoutant que plusieurs offres étaient déjà en préparation.

SFR va analyser pour riposter. "S’il y a lieu, nous ferons des ajustements", a assuré mardi soir Franck Cadoret, le Directeur général de SFR sur l’antenne d’Europe 1. Mais SFR ne devrait pas transformer ses offres disponibles en magasins, a-t-il toutefois prévenu. "Ce qu’on va expliquer à nos clients, c’est que l’on a beaucoup démoyennisé nos tarifs", a-t-il expliqué insistant sur le fait "que, d’abord et avant tout, l’approche de SFR est d’apporter le meilleur rapport qualité-prix du marché". Cela passe par d’énormes investissements financiers.

"On a des formules raides sur le web, on va regarder et on va probablement faire évoluer nos tarifs : baisser ou agrandir la proposition", a toutefois confié Franck Cadoret. Avant d’ajouter "n’avoir vu, chez Free Mobile qu’un lancement tarifaire".

Bouygues Telecom prend ses précautions. Contrairement à ses concurrents historiques, Bouygues Telecom n’a pas annoncé mardi soir de riposte contre l’offensive lancée par Free un peu plus tôt dans la journée. Au micro d’Europe 1, le secrétaire général de Bouygues Télécom, Didier Casas, a assuré que "l’obsession de Bouygues Telecom, c’est de servir le mieux possible ses clients et de répondre jour après jour a leurs besoin. Une offre de téléphonie  mobile, ce n’est pas que le prix".

Concrètement, pour répondre à Free Mobile, l’opérateur a indiqué qu’il allait "continuer de travailler pour bien comprendre ce que souhaitent (ses) clients et ce que sont leurs besoins". Didier Casas a aussi jugé que leur offre n’était "pas extrêmement clair" et que leur contenu "ne surprend pas. Il y a assez peu d’innovation et guère de surprise". Et de conclure : "Free nous avait habitué à mieux".