Free devient le nouvel opérateur mobile

  • A
  • A
Free devient le nouvel opérateur mobile
Partagez sur :

Le fournisseur d’accès Internet a remporté la quatrième licence de téléphonie mobile et devrait relancer la concurrence.

Free rejoint le club des opérateurs de téléphonie mobile et devrait proposer des offres commerciales aux particuliers dès le début de l’année 2012. L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a attribué vendredi à la société Free, filiale de l’entreprise Iliad, la quatrième licence de téléphonie mobile, dite de troisième génération (3G).

La société mère de Free, Iliad, doit débourser 240 millions pour obtenir cette quatrième licence et rejoindre Orange, SFR et Bouygues Telecom. C’est le prix à payer pour accéder à un secteur très lucratif et jugé pas assez concurrentiel par l’Arcep. "L'arrivée de ce nouvel acteur devrait avoir un effet favorable sur la dynamique du marché de la téléphonie mobile", a précisé l’Arcep après l’annonce de cette attribution.

La guerre des prix annoncée dès l’été 2009 aura donc bien lieu. Grâce à l’arrivée de ce nouvel acteur sur le marché de la téléphonie mobile, "de nouvelles offres devraient stimuler les opérateurs existants dont la situation actuelle est pérenne et solide", précise l’Arcep, avant d’ajouter que Free proposera "des offres claires et innovantes à des tarifs compétitifs".

L’arrivée d’un nouvel acteur est très attendue, d’autant que les trois opérateurs historiques ont été récemment condamnés par la justice européenne pour position monopolistique et entente sur les prix. Orange, SFR et Bouygues Telecom ont également déposé des recours devant Bruxelles et le Conseil d'Etat pour contester la procédure, car le prix de la licence accordée à Free est inférieur aux prix accordés aux anciens opérateurs. Free s’est engagé à ouvrir son réseau dans deux ans et à couvrir 90% de la population en huit ans.