Free a aussi bousculé SFR

  • A
  • A
Free a aussi bousculé SFR
@ MAXPPP
Partagez sur :

En lançant des prix agressifs mi-janvier, l'opérateur a fait perdre des clients à tous ses concurrents.

Les pertes d'abonnés se comptent par dizaines de milliers pour les trois principaux opérateurs depuis l'arrivée de Free sur le marché du mobile, le 10 janvier.

"Ne pas paniquer"

Le deuxième opérateur mobile français, SFR, a perdu au total de 200.000 clients en janvier et février, a annoncé jeudi matin le président du directoire de Vivendi. Selon Jean-Bernard Lévy, dont le groupe diversifié contrôle SFR, cela représente "à peu près 1%" des 21 millions de clients de téléphonie mobile. Il a ajouté qu'il ne fallait "pas paniquer". "Je peux vous affirmer que grâce à nos baisses de prix, nos ventes sont très bonnes" sur les nouvelles offres réduites proposées par SFR, a-t-il assuré.

Mercredi matin, Bouygues Telecom a annoncé avoir subi, lui, une perte nette de 159.000 abonnés, dont 134.000 ont demandé la portabilité de leur numéro vers Free. Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom, a relevé la "forte agitation commerciale" qui a sévi sur le début de l'année 2012, entraînant un gain de 366.000 ventes brutes mais 525.000 résiliations. Toutefois, Bouygues Telecom compte toujours plus de 11 millions de clients en téléphonie mobile.

1 million d'abonnés en moins pour Orange

Les chiffres sont plus impressionnants pour le principal opérateur français. Dans le détail, Orange dit avoir perdu 1,038 million d'abonnés mobiles, partis vers la concurrence, tandis que l'opérateur a enregistré 837.000 nouveaux clients, soit une perte nette de 201.000 abonnés au 15 février 2012. Cela représente environ 0,7% de son parc mobile, qui comptait plus de 27 millions d'abonnés au 31 décembre dernier, détaille un communiqué du groupe.

A noter cependant qu'Orange n'est pas l'opérateur le plus perdant avec l'arrivée de Free. Ce dernier a signé avec lui un juteux contrat d'itinérance de six ans estimé à un milliard d'euros.

On ne connaît en revanche pas le rapport gain-perte d'abonnés de SFR, le troisième opérateur. Joint par Europe1.fr, SFR explique qu'il ne donnera aucun chiffre "tant que Vivendi, la maison-mère, n'a pas rendu public ses résultats annuels". Ils sont attendus dans les tout prochains jours.

Dans le détail, Orange dit avoir perdu 1,038 million d'abonnés mobiles, partis vers la concurrence, tandis que l'opérateur a enregistré 837.000 nouveaux clients. A noter cependant qu'Orange n'est pas l'opérateur le plus perdant avec l'arrivée de Free. Ce dernier a signé avec lui un juteux contrat d'itinérance de six ans estimé à un milliard d'euros.