France Télévisions appelé à "une rigueur de gestion exemplaire"

  • A
  • A
France Télévisions appelé à "une rigueur de gestion exemplaire"
Partagez sur :

La Cour des comptes a livré jeudi au groupe public ses pistes pour faire face à une réforme de l’audiovisuel "coûteuse".

La Cour des comptes a présenté jeudi un rapport sur la gestion de France Télévisions dans lequel l’institution formule 27 recommandations "destinées à l'entreprise et aux pouvoirs publics" pour réussir la "nouvelle télévision publique promise par la loi du 5 mars 2009".

"La donne a changé car France Télévisions sera une entreprise 100% financée par des fonds publics" en 2012, a déclaré Philippe Séguin lors d'une conférence de presse. Cette réforme étant "coûteuse" pour la collectivité, ses bénéfices "doivent être incontestables", obligeant France Télévisions, financièrement fragile, à une "rigueur de gestion exemplaire", "sans tabous", a poursuivi le président de la Cour des comptes.

L’ancien président de l’Assemblée nationale cible particulièrement le secteur de l’information, qui, avec près de 5.000 collaborateurs, dont 2.500 journalistes, mobilise près de la moitié des effectifs du groupe.

Tout en se gardant bien de proposer une fusion des rédactions, qui aurait provoqué la colère des syndicats, la Cour des comptes appelle à "une redéfinition de l'offre d'information (qui) permettra de faire travailler une même équipe de techniciens mais aussi de journalistes, en plateau mais aussi en reportage, pour plusieurs éditions, nationales ou régionales".

Cette proposition a déjà été formulée par plusieurs leaders de la majorité, dont Frédéric Lefebvre. Reste à savoir comment la direction de France Télévisions, puis les syndicats, accueilleront ce rapport.