France Télécom suspend ses restructurations

  • A
  • A
France Télécom suspend ses restructurations
Partagez sur :

Au lendemain d’une tentative de suicide de l’un de leurs collègues, les employés de l’opérateur ont manifesté jeudi.

La direction de France Télécoma proposé jeudi de "suspendre jusqu'au 31 octobre toutes les mobilités des personnes concernées par des projets de réorganisation afin de réexaminer les conditions de leur mise en oeuvre", selon un communiqué.

France Télécoma également proposé "d'ouvrir, dès le 18 septembre, une négociation avec les partenaires sociaux afin de décliner" l'accord national interprofessionnel sur le stress."

Parmi les autres mesures, la direction prévoit de "renforcer, par une centaine de collaborateurs, les équipes RH de proximité", et "d'accroître, en effectifs et en moyens, les équipes de médecine du travail et les assistants sociaux", avec notamment 10% de médecins du travail supplémentaires "dans les mois qui viennent".
Les responsables de l'entreprise se sont exprimés après une manifestation des salariés. Ils se sont mobilisés jeudi contre leurs conditions de travail et les méthodes de management, à l'origine, selon eux, d'une série de suicides.

La CGT avait annoncé une partie de ces mesures un peu plus tôt. "Ces mesures sont le résultat de la mobilisation des salariés", a estimé Christian Mathorel (CGT), qui "prend acte", tout en maintenant sa demande d'un "arrêt définitif des restructurations et mobilités forcées".

> Un salarié tente de se suicider en pleine réunion

> Suicide à France Telecom : le management pointé du doigt