France Stratégie veut lutter contre le "trumpisme" et "la politique de l'invective"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Pisani Ferry, commissaire général de France Stratégie, a expliqué jeudi sur Europe 1 vouloir apporter un "débat de qualité avant la présidentielle" 2017.

INTERVIEW

Inlassablement, l'organisme publie des notes et des rapports d'expertise, de réflexion et d'analyse sur les politiques à mener dans les dix prochaines années. France Stratégie a d'ailleurs l'oreille attentive de Matignon, auquel le cabinet est rattaché. Pour Jean Pisani-Ferry, son commissaire général, ce travail de fond est indispensable avant les échéances électorales. "C'est destiné à ce qu'on ait un débat de qualité avant la présidentielle", a-t-il expliqué, jeudi, sur Europe 1.

Débats de fond contre populisme. Jean Pisani-Ferry considère en effet que ce débat sera "notre arme contre le 'trumpisme' qui nous menace", du nom de Donald Trump, candidat à la présidentielle américaine adepte du populisme, du langage fleuri et de l'exagération. "Nous pensons que la France a besoin de débats de fond", a justifié le commissaire général de France Stratégie, fustigeant la "politique de l'invective". "Ces élections sont des moments pour avancer sur ce dont la France a besoin."

Servir l'intérêt général. "Nous mettons des constats sur la table", a poursuivi Jean Pisani-Ferry. "Nous servons l'intérêt général." Dans son dernier rapport, sur les "Dynamiques territoriales", France Stratégie conseille aux pouvoirs publics de concentrer ses efforts sur les métropoles, plutôt que de vouloir à tout prix uniformiser l'offre de services sur tous les territoires français. Parallèlement, l'organisme prône plus d'autonomie pour les régions.