France : le climat des affaires au plus haut depuis 2008 en novembre

  • A
  • A
France : le climat des affaires au plus haut depuis 2008 en novembre
Selon l'Insee, le climat des affaires a profité en novembre d'une légère amélioration conjoncturelle.@ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

L'indicateur, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprises des principaux secteurs d'activité, a gagné deux points, pour atteindre 111 points.

Le climat des affaires s'est de nouveau amélioré en novembre en France, atteignant son plus haut niveau depuis près de 10 ans, dans un contexte porteur sur le plan de l'emploi, a annoncé l'Insee jeudi dans un communiqué. L'indicateur, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprises des principaux secteurs d'activité, a gagné deux points, pour atteindre 111 points. Ce niveau, qui n'avait plus été atteint depuis janvier 2008, est bien supérieur à sa moyenne de long terme, qui est de 100 points, rappelle l'Institut national des statistiques.

Une légère amélioration conjoncturelle. Selon l'Insee, le climat des affaires a profité en novembre d'une légère amélioration conjoncturelle dans le secteur industriel, où l'indice a atteint 112 points, son plus haut niveau là aussi depuis début 2008. "Les industriels sont de plus en plus optimistes sur les perspectives générales de production du secteur", détaille l'organisme public, qui fait état d'une nouvelle hausse des carnets de commande.

Ca va mieux dans le secteur des services. Le climat des affaires s'est également amélioré dans le secteur des services, passant de 107 à 109 points, avec des perspectives particulièrement encourageantes dans le transport de marchandises et l'hébergement-restauration. Il a enfin gagné deux points dans le secteur du bâtiment, à 107 points. "Compte tenu de leurs effectifs, les entrepreneurs estiment que les commandes assurent 7,4 mois de travail, un niveau légèrement inférieur à celui du mois dernier mais nettement supérieur à sa moyenne de long terme (5,5 mois)", souligne l'Insee. Le climat de l'emploi, dans ce contexte, a continué de s'améliorer, essentiellement dans le commerce de détail et l'industrie : l'indicateur qui le synthétise a gagné un point, à 109 points, pour atteindre son plus haut niveau depuis l'été 2011.