En octobre, la pub revient sur France 3 après 20 heures

  • A
  • A
En octobre, la pub revient sur France 3 après 20 heures
@ MAXPPP
Partagez sur :

ÉCONOMIE - À partir d’octobre, France 3 rediffusera de la publicité après 20 heures sur des chaînes régionales.

Une loi de 2009 interdisait la publicité après 20 heures à France Télévisions mais France 3 a trouvé une faille. Cette mesure ne concernait que le réseau national. À partir d’octobre, les spectateurs des chaînes régionales auront donc de nouveau droit aux spots publicitaires lors de leur soirée télé. La raison avancée par France 3 est avant tout économique.

>> LIRE AUSSI - Films, séries : que propose Netflix ? 

Quelques régions concernées. Dès octobre, France Télévisions proposera des écrans publicitaires d’une minute à 20 heures 10 sur quatre chaînes régionales. En cas de succès commercial, la durée du spot pourrait monter à quatre minutes.Ces spots précéderaient la diffusion de la série française "Plus belle la vie". 

Requinquer les recettes de la  chaîne. Cette mesure pourrait rapporter 10 millions d’euros à France 3, a expliqué Rémy Pflimlin, directeur général de France Télévisions,  lors d’un comité d’entreprise mardi, ont rapporté les syndicats.

FO, un des syndicats les plus favorables au retour de la pub après 20 heures, a rappelé que lors du premier semestre 2014, les recettes publicitaires de France Télévisions se sont érodées de 4%. Toujours selon FO, il manque 420 millions d’euros au budget de France Télévisions. Les dotations de l’Etat au groupe public depuis 2009 n’auraient en effet pas compensé le manque à gagner des recettes publicitaires. 

Impératif financier. La pression sur France Télévisions est particulièrement forte pour 2015, année où le groupe a pour objectif de revenir à l'équilibre. Le groupe connaîtra mercredi son budget pour l'an prochain. Selon le Figaro, la redevance télévision  devrait augmenter de un à trois euros, ce qui rapporterait déjà entre 25 et 75 millions d’euros.

"Pas un tabou absolu". Sans s'engager, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a jugé, début septembre, que le sujet de la pub après 20 heures n'était "pas un tabou absolu" mais que la question ne se posait pas "dans l'immédiat". 

Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), est, pour sa part, plus négatif. Il avait réitéré lundi sur France Inter son opposition à un retour de la publicité sur France Télévisions en soirée, craignant un déséquilibre du marché publicitaire.

>> VIDÉO - Sylvie Pierre-Brossolette : "La contrepartie du maintien des recettes à France Télévisions, c'est les programmes culturels"