Frais bancaires : gare à la facture

  • A
  • A
Frais bancaires : gare à la facture
@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon des chiffres publiés par Les Echos, Les banques ont prévu de relever leurs tarifs.

Les frais bancaires ne connaissent pas la crise. Selon des chiffres relevés par Les Echos, qui s'est penché sur les grilles de tarification de huit banques (BNP Paribas, BRED, Caisse d'Epargne Île-de-France, Crédit Agricole Île-de-France, Société Générale, Banque Postale, CIC et HSBC), la plupart des banques ont choisi de relever leurs tarifs bancaires en 2013. Le quotidien économique a ainsi dénombré 26 hausses, pour deux baisses seulement.

Des cartes bancaires plus chères. Principale augmentation prévue cette année, le prix de la carte bancaire. Cinq banques sur les huit étudiées ont ainsi choisi de faire payer leurs clients plus cher les cartes internationales à débit immédiat.  En moyenne, le tarif augmente d'un peu plus de 2 %, dans la lignée de l'inflation. Votre carte coûtera donc cette année entre 35 et 41 euros.

Les cartes à autorisation systématique, qui vérifient avant chaque retrait que le compte est correctement approvisionné, voient elles aussi leurs tarifs augmenter. A la banque postale, elle apparait ainsi en hausse de 3 %, tandis qu'au CIC, son prix grimpe de 5,3 %.

Commissions d'intervention : pas de baisse à l'horizon. C'est l'un des points qui irrite le plus les associations de consommateurs. Les commissions d'intervention sont les frais prélevés par la banque quand un paiement est fait alors que le découvert autorisé est dépassé. Le problème, c'est qu'elles touchent avant tout les foyers les plus pauvres. Mais, malgré les demandes répétées de les revoir à la baisse, elles restent élevées : 8,24 euros par opération en moyenne. Le tarif plancher est pratiqué par la Banque Postale, avec 6,70 euros.

• Virement à l'étranger : évitez les agences ! Le prix des virements unitaires continue d'augmenter. Hors zone euro, ils grimpent ainsi de 4 % chez HSBC, ou encore de 6,25 % à la Société Générale. Heureusement, il existe une solution simple pour ne pas payer les frais : passer par Internet ! Sur le web, en effet, les virements sont gratuits dans toutes les banques observées.