Fonctionnaires : appel à la grève et à manifester le 31 mars

  • A
  • A
Fonctionnaires : appel à la grève et à manifester le 31 mars
Les syndicats de la Fonction publique appellent à la grève le 31 mars contre la loi Travail. @ AFP
Partagez sur :

Les organisations syndicales de la Fonction publique appellent à une grève le 31 mars contre le projet de loi travail. 

Les organisations syndicales de la Fonction publique, CGT, FO, FSU et Solidaires appellent jeudi tous les fonctionnaires à la grève et à manifester le 31 mars contre le projet de loi travail.

"Les multiples attaques dont fait l'objet la fonction publique". "Après les mobilisations massives avec la jeunesse, les 9, 17 mars et 24 mars, il faut obtenir le retrait du projet de loi travail par la grève interprofessionnelle et les manifestations, le 31 mars, et en finir avec les multiples attaques dont fait l'objet la fonction publique", déclarent les syndicats dans un communiqué commun. Pour eux, le projet de loi travail est "une addition de régressions historiques : inversion de la hiérarchie des normes via des accords d'entreprises dérogatoires au code du travail, remise en question du temps de travail, facilité de licenciement, remise en cause des organisations syndicales, etc...".

La "carte blanche" du gouvernement. "Jamais l'affaiblissement des droits des travailleurs et la possibilité de licencier le plus facilement du monde n'ont permis de combattre le chômage", s'insurgent CGT, FSU, FO et Solidaires, qui ne se satisfont pas, par ailleurs, de la revalorisation des salaires des fonctionnaires annoncée la semaine dernière (+ 1,2% du point d'indice en deux ans) par le gouvernement.

Les syndicats disent par ailleurs s'inquiéter de la mise en place, "par ordonnance", d'un "compte personnel d'activité pour les fonctionnaires" dans le cadre du projet de loi travail. "Dans ces conditions, le gouvernement aurait carte blanche pour mettre en place un dispositif d'individualisation des droits, ce qui suscite bien de légitimes inquiétudes et de larges réserves", ajoutent-ils. Sept syndicats et organisations de jeunes (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl) appellent à une grande journée de mobilisation le 31 mars pour le retrait de la loi travail.