Fonction publique : les pistes du gouvernement pour réduire les effectifs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Emmanuel Macron s'était engagé à supprimer 120.000 postes dans la fonction publique d'ici la fin du quinquennat. Pour y parvenir, le gouvernement souhaite jouer sur les départs à la retraite ou bien encore le numérique.

Comment faire mieux avec moins ? C'est l'épineuse équation que tente de résoudre Bercy pour tenir la promesse de campagne d'Emmanuel Macron de supprimer 120.000 postes dans la fonction publique d'ici la fin du quinquennat. Le ministère de l'Economie publie mercredi les résultats de sa concertation nationale sous l'intitulé "forum de l'action publique".

Pour l'instant, le gouvernement est loin du compte. En un an, quelque 1.600 postes ont été supprimés. Pour tenir l'engagement, il faudrait donc en supprimer 118.400 d'ici quatre ans. Pour y parvenir, le gouvernement compte jouer sur les départs à la retraite. Selon les calculs de Bercy, 140.000 départs sont prévus chaque année dans les 7 ans qui viennent. 

Plans de départs volontaires. Le gouvernement souhaite également développer le numérique. En permettant toujours plus de démarches sur internet, Bercy souhaite simplifier le service rendu et réduire les effectifs. Troisième levier - plus polémique - pour le gouvernement : les plans de départs volontaires. Ces plans seront proposés dans certains cas bien précis et ne concerneront pas les hôpitaux.