Flamanville : le chantier du réacteur nucléaire à nouveau retardé

  • A
  • A
Flamanville : le chantier du réacteur nucléaire à nouveau retardé
@ EFF
Partagez sur :

Selon Le Figaro, le démarrage du réacteur nucléaire de Flamanville n'interviendra pas avant 2018. 

La facture de l'EPR de Flamanville, dans la Manche, va encore s'alourdir, annonce mercredi Le Figaro sur son site internet. Selon le quotidien, le démarrage du réacteur Flamanville 3 n'est désormais pas prévu avant 2018.

Une conférence de presse jeudi. Jean-Bernard Lévy, le président d'EDF, tient jeudi matin une conférence de presse très attendue qui sera consacrée au réacteur nucléaire de nouvelle génération. Le dirigeant, écrit Le Figaro, va dévoiler une nouvelle organisation pour ce chantier à hauts risques, marqué depuis le début des travaux en 2007 par une série de déboires industriels. 

Un nouveau calendrier. Jean-Bernard Lévy doit aussi fixer un nouveau calendrier pour le déroulement du chantier. EDF prévoyait de faire démarrer le réacteur en 2017, alors que la date initialement prévue était celle de 2012. Mais elle a donc été encore repoussée à 2018.

Un montant trois fois supérieur au devis initial. Ce nouveau délai aura bien évidemment un impact sur les coûts. La facture de Flamanville 3 tourne autour de 8,5 milliards d'euros. Cette fois, EDF s'arrêtera sur un chiffre de 10,5 milliards d'euros, soit un montant trois fois supérieur au devis initial, selon Le Figaro.