Fin du mythique 0 chez Peugeot

  • A
  • A
Fin du mythique 0 chez Peugeot
La légende est qu'à l'origine le zéro du milieu était le trou où on mettait la manivelle pour lancer le moteur de la voiture@ MAXPPP
Partagez sur :

Les combinaisons avec un zéro pour désigner les modèles de la marque commencent à s'épuiser.

La fameuse nomenclature à trois chiffres qui désigne les modèles des voitures Peugeot touche à sa fin. Les combinaisons de chiffres disponibles avec un zéro au milieu, apanage jusqu'à présent de la marque, commencent à se faire rares, et le fabriquant de la 106 ou de la 308 doit trouver un autre système pour nommer ses voitures.

Ainsi, la descendante de la 308 ne peut être appelée 309 car ce modèle roule encore, ni 310, car le chiffre 1 central est l'apanage d'autres constructeurs. Jusqu'à présent, le système de Peugeot était basé sur un premier chiffre qui détermine la taille du véhicule, un deuxième, qui est le fameux zéro, et un troisième qui désigne la génération du véhicule.

Plusieurs pistes à l'étude

La marque au lion pourrait faire évoluer son système historique de noms dès l'an prochain, mais hésite encore sur le type de nomenclature choisie. "La question du système de nomenclature est quelque chose de très complexe car il faut se projeter dans le futur, on ne peut pas le changer tous les cinq ans, c'est quelque chose qui doit rester durable", a déclaré Jean-Marc Gales, le directeur des marques, au salon de l'automobile de Genève.

Plusieurs pistes sont à l'étude. Peugeot pourrait passer des centaines aux milliers dans sa nomenclature, comme il l'a déjà fait dans le passé pour la révolutionnaire 1007, puis avec avec le 4/4 de ville, le 3008, puis le monospace à cinq places, le 5008.

Des modèles avec des chiffres

Autre possibilité : trouver un nom qui possède la lettre "o" au milieu pour rappeler le chiffre zéro. La recette a déjà été testée avec la "Ion", petite voiture électrique, dont le nom s'est bien exporté dans tous les pays. Mais au salon de l'automobile de Genève, Jean-Marc Gales a assuré que les voitures seraient toujours désignées par des chiffres et pas par des noms.

Une autre option à l'étude serait de ressusciter de vieux noms emblématiques de la marque comme la 404 ou la 403. Car depuis 80 ans, le zéro au milieu fait partie intégrante de la construction identitaire de la marque. La légende est qu'à l'origine le 0 était le trou où on mettait la manivelle pour lancer le moteur de la voiture...