Fin des tarifs réglementés : un coût de 1,3 milliard pour EDF ?

  • A
  • A
Fin des tarifs réglementés : un coût de 1,3 milliard pour EDF ?
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Selon Les Echos, EDF a perdu 30% de ses clients professionnels en raison de la fin des tarifs réglementés qui va rentrer en vigueur le 1er janvier prochain.

EDF a perdu 30% de clients professionnels en raison de la fin des tarifs réglementés de l'électricité à partir du 1er janvier prochain, et le groupe évalue à 1,3 milliard d'euros en 2016 son manque à gagner lié à cette mesure, particuliers et professionnels confondus, écrit vendredi le quotidien Les Echos.

"70% sont restés". A deux semaines de l'échéance légale, "parmi les clients qui ont quitté les tarifs réglementés jaune et vert, et qui ont déjà signé un contrat en offre de marché, 70% sont restés chez EDF, en nombre de sites comme en volume de consommation", déclare Henri Lafontaine, chargé du pôle clients, cité par le quotidien économique.

Suppressions de postes. "Pour rester compétitifs, nous devons adapter notre organisation. On ne peut pas garder une base de coûts identique quand on perd 30% de parts de marché", ajoute Henri Lafontaine. Selon Les Echos, les premiers ajustements prévoient 500 suppressions de postes l'an prochain (sur environ 11.500) à la direction commerciale et les dépenses de fonctionnement doivent baisser de près de 5% l'an prochain.

EDF ne confirme pas. Une porte-parole d'EDF, jointe par Reuters, n'a confirmé ni le manque à gagner de 1,3 milliard d'euros attendu en 2016 ni les 500 pertes d'emplois évoquées.