Facture allégée pour 30.000 clients d’EDF

  • A
  • A
Facture allégée pour 30.000 clients d’EDF
Partagez sur :

Les prix de l’électricité ont augmenté en moyenne de 2,3 % au 15 août. Un mouvement tarifaire qui cache des situations disparates.

Les tarifs de l'électricité ont augmenté depuis le 15 août de 4% pour les PME et PMI et de 5% pour les grandes entreprises. Pour les particuliers la hausse a été de 1,9%. Derrière ses moyennes se cachent en fait des situations variées.

En effet, "pour plus de 10% des clients, les prix vont en réalité baisser", révèlent Les Echos, dans leur édition de lundi. Seront concernés par cette baisse, pouvant être supérieure à 10%, les particuliers, les artisans et les petites entreprises abonnés au Tarif Bleu. "Cela concerne, par exemple, les ménages ayant souscrit pour une puissance de 9 kilo-volt-ampère et consommant relativement peu", précise le quotidien économique.

A l’inverse, les grandes entreprises vont voir leurs tarifs augmenter. C’est le cas notamment des 104.850 grandes entreprises souscrivant un "tarif vert" qui paieront 2,8 euros de plus par mégawattheure (MWh). Les tarifs Effacement jour de pointe (EJP) pour les professionnels ont également été revus à la hausse. Résultat : "Certaines entreprises vont désormais payer leur électricité 20% ou 30% plus cher", assurent Les Echos.

Une manière pour le gouvernement de rééquilibrer la balance. Les tarifs appliqués par EDF aux entreprises (de 58,1 à 75,8 euros/MWh) étaient jusqu’à présent nettement inférieurs à ceux payés par les particuliers (89,8 euros/MWh) et ne permettaient pas de couvrir les coûts de production et d'acheminement de l'électricité, selon la Commission de régulation de l'énergie.