Exil fiscal : réunion polémique à Lille

  • A
  • A
Exil fiscal : réunion polémique à Lille
La réunion sur l'exil fiscal devait se dérouler le 15 octobre 2013 à Lille.@ MAXPPP
Partagez sur :

Suite à la fronde d’élus locaux, une réunion sur l’exil fiscal parrainée par la communauté urbaine de Lille a été annulée en catastrophe.

Le carton d’invitation ne laissait pas beaucoup de doute quant à l’objet de la réunion : il s’agissait d’étudier “les impacts fiscaux d’une domiciliation en Belgique”. En compagnie d’un notaire, d’un avocat belge et d’un avocat lillois, les invités de ce “cocktail déjeunatoire” organisé par le réseau Lille Place Tertiaire devaient discuter optimisation fiscale. Prévu pour le 15 octobre 2013, la participation à l'événement s’élevait à 36 euros.

  Lille by Damien Brunon

Le soutien de la Région. Organisée par la chambre de commerce de Lille, cette conférence était soutenue par le Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais et par la communauté urbaine de Lille, présidée par la maire PS de Lille Martine Aubry. Et c’est notamment cela qui a fait bondir certains élus locaux.

“Après l’affaire Cahuzac, on nous a expliqué qu’on luttait avec fermeté contre l’évasion fiscale, la fraude fiscale et les paradis fiscaux. Venir faire du rabattage, du racolage pour ne pas payer ses impôts en France, c’est un peu trop”, s’emporte Alain Bocquet, député communiste du Nord au micro d’Europe1.

Annulation en catastrophe. Devant ce début de polémique et les remous qu’il commence à y avoir chez des élus locaux, la conférence sur la domiciliation fiscale en Belgique a été annulée. Désormais, on fait profil bas du côté de la chambre de commerce de Lille.

Le mail d’annulation envoyé aux invités

annulation