Exclusif : 66% des Français opposés à la taxe carbone

  • A
  • A
Exclusif : 66% des Français opposés à la taxe carbone
Partagez sur :

Ce rejet transcende les couleurs politiques selon un sondage TNS Sofres / Logica pour Europe 1 publié jeudi.

Deux tiers des Français sont opposés à la taxe carbone telle qu’elle est défendue par le gouvernement. C’est le résultat d’un sondage exclusif TNS Sofres / Logica pour Europe 1publié jeudi.

Cette question de la taxe carbone dépasse les clivages politiques. Alors que les ténors des différents partis se sont déchirés sur la question au cours des derniers jours, les sondés semblent se positionner au-delà de leur couleur politique : les sympathisants de gauche sont ainsi 67% à être opposés à cette version de la taxe carbone, contre 63% chez les sympathisants de droite. Les partisans des Verts ne sont pas en reste puisqu’ils sont 60% à dire "non" à ce projet.

Le critère le plus significatif est finalement celui de la catégorie sociale. Le "non" est encore plus fort parmi les ouvriers (75%), plus modestes, alors qu’il est légèrement plus faible chez les cadres (57%), au pouvoir d’achat plus élevé.

Mais le principal grief exprimé contre la taxe carbone par les sondés reste son manque d’efficacité. Sur le principe, seules 3% des personnes interrogées la jugent "très" efficace et 23% "plutôt" efficace. Pour 63% des Français, les particuliers font déjà assez d’efforts pour réduire leur facture énergétique. A la différence des entreprises.

Et ce rejet ne semble pas lié à un manque d’information. Bien au contraire : près de 90% des Français ont entendu parler de la taxe carbone. Les plus informés sont même au final les plus réticents : 70% de ceux qui savent précisément ce qu’est cette taxe y sont opposés. Cette proportion tombe à 58% pour ceux qui n’en ont pas entendu parler.

L’objectif de la taxe carbone est d’orienter les consommateurs vers les produits les moins gourmands en énergie en taxant ceux qui sont les plus polluants. Le gouvernement s’est engagé à compenser intégralement pour les ménages le coût de cette nouvelle taxe.

Sondage TNS Sofres / Logica pour Europe 1 réalisée par téléphone les 1er et 2 septembre 2009, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population française.