Etudiant anglais loue visage 120 euros

  • A
  • A
Etudiant anglais loue visage 120 euros
@ CAPTURE BUYMYFACE
Partagez sur :

Pour financer leurs études, deux jeunes se sont lancés dans la publicité sur visage. Un succès.

Comment rembourser son prêt étudiant quand on est sans le sou ? En vendant son visage à la journée, par exemple. C'est en tout cas ce qu'ont décidé de faire Ross Harper et Ed Moyse, deux étudiants anglais d'une vingtaine d'années. Contre un minimum de 120 euros par jour, il est possible de "louer" leur visage pour y peindre sa pub.

Ils ont monté en octobre leur petite entreprise "Visage à vendre" ("Buy my face") pour parvenir à payer leurs emprunts d'étudiants. Les deux amis, qui ont chacun dû emprunter 30.000 euros pour financer leurs études, ont déjà réussi à empocher plus de 35.000 euros.

Lancement à l'international

Et le duo entend même se lancer à l'international en mai. "Nous avons eu des manifestations d'intérêt à Hong Kong, aux Etats-Unis et dans toute l'Europe", explique Ross Harper.

Sur le trottoir d'Oxford Circus, haut lieu du shopping à Londres, leur présence ne passe pas inaperçue : les hordes de passants jettent des coups d'oeil étonnés à ces deux diplômés de la prestigieuse université de Cambridge.

120 euros d'investissement

Ils n'avaient aucun investissement de départ. "Nous avons déjà 50.000 livres de dettes, nous ne voulions pas beaucoup investir", relève Moyse. Cent livres ont suffi pour acheter de la peinture. Depuis le 1er octobre, ils sont parvenus à "vendre" leur visage tous les jours, à des petites entreprises comme à des grandes, tel Ernst & Young.

"Le tout premier jour, nous les avons mis en vente à une livre, pas vraiment un salaire royal pour des diplômés", se souvient Moyse. Mais grâce au bouche à oreille, leur site reçoit désormais quelque 7.000 visites par jour et ils ont pu augmenter leurs tarifs.

Ils arrivent à louer leur visage jusqu'à 400 livres par jour à certains annonceurs pour lesquels ils réalisent des acrobaties susceptibles de faire parler d'eux, saut en parachute ou plongeon dans des rivières glacées. "Notre but, c'est d'avoir de bonnes photos et des vidéos amusantes sur notre site qui puissent être vues chaque jour par des milliers de personnes", souligne Moyse.