Etats-Unis : les banques dans le viseur

  • A
  • A
Etats-Unis : les banques dans le viseur
@ REUTERS
Partagez sur :

Les enquêtes sur des soupçons de tromperie se multiplient, le Crédit agricole est concerné.

La justice américaine commence à s’intéresser de plus en plus aux pratiques des banques au cours des mois qui ont précédé la crise financière de 2007. Les autorités fédérales cherchent à savoir si elles ont trompé leurs clients et des agences de notation sur certains produits financiers à risque, dont la valeur s’est ensuite effondrée.

Les banques américaines Goldman Sachs, Morgan Stanley, Citigroup, JP Morgan Chase, la suisse UBS et l'allemande Deutsche Bank seraient concernées par cette enquête, selon les américains. Toutes ont reçu des citations à comparaître de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, a révélé le Wall Street Journal.

Le Crédit Agricole mis en cause

Le procureur général de New York Andrew Cuomo a également ouvert une enquête sur huit établissements bancaires, dont le Français Crédit Agricole, selon le New York Times. La justice cherche à savoir si ces banques ont fourni des informations erronées aux agences de notation, permettant ainsi de continuer à vendre des titres boursiers "pourris", les subprimes.

La pression contre les banques monte progressivement d’un cran. La SEC, l’équivalent américain de l’Autorité des marchés financiers, a porté plainte le 16 avril contre Goldman Sachs et l'un de ses employés, le Français Fabrice Tourre. Il les soupçonne d'avoir trompé des clients en leur vendant des produits financiers adossés au marché de l'immobilier américain, tout en pariant sur leur effondrement.

REAGISSEZ Le Crédit Agricole peut-il être inquiété par la justice américaine ?