Et si le RSA était versé dès l'âge de 18 ans ?

  • A
  • A
Et si le RSA était versé dès l'âge de 18 ans ?
Image d'illustration. @ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Aujourd'hui, le RSA peut être versé aux jeunes à partir de 25 ans. Un rapport remis à Manuel Valls lundi préconise de le verser dès l'âge de 18 ans. 

Alors qu'aujourd'hui, le RSA peut être versé aux jeunes à partir de 25 ans, un rapport remis lundi à la mi-journée à Manuel Valls préconise d'abaisser cet âge et de commencer à verser des minimas sociaux dès l'âge de 18 ans. Europe 1 a pu consulter ce rapport rédigé par le député PS Christophe Sirugue en avant-première. Et l'une des mesures préconisées est le RSA jeunes.

2.000 bénéficiaires en 2014. Aujourd'hui, il existe déjà des dérogations pour commencer à toucher le RSA dès l'âge de 18 ans mais les conditions de son obtention sont drastiques. Le jeune demandeur doit notamment être un actif ayant déjà travaillé ou ayant épuisé ses droits à l'assurance chômage. Une situation assez rare, à en croire les chiffres, avant 25 ans, puisqu'il y avait seulement un peu plus de 2.000 bénéficiaires en 2014.

Une nouvelle aide pour les jeunes. Le rapport préconise donc de généraliser le versement du RSA dès 18 ans dans l'objectif de ne pas laisser les plus jeunes dans des situations de grande précarité. Ce RSA jeunes serait également complémentaire des dispositifs annoncés par le gouvernement la semaine dernière pour les jeunes. Il viendrait donc compléter la panoplie de la garantie jeune et de la possibilité pour les étudiants boursiers de garder leur bourse quatre mois supplémentaires après la fin de leurs études. 

Quatre milliards d'euros par an. Mais ce RSA jeunes est extrêmement coûteux. En effet, selon le rapport de Christophe Sirugue, il coûterait environ quatre milliards d'euros par an à l'Etat.

Un meilleur suivi. Par ailleurs, le député socialiste propose également dans son rapport de renforcer l'accompagnement des bénéficiaires du RSA car aujourd'hui, seulement un bénéficiaire sur cinq est accompagné avec des formations, par exemple, pour l'aider à trouver un emploi. De ce fait, le rapport préconise un meilleur suivi des détenteurs du RSA.