Essence : record battu à la pompe

  • A
  • A
Essence : record battu à la pompe
Vendredi dernier, les prix à la pompe ont battu un nouveau record historique.@ REUTERS
Partagez sur :

Les sommets de mai 2011 ont été dépassés vendredi dernier. Et la situation semble bloquée.

Les prix de l'essence n'ont jamais été aussi hauts. Vendredi dernier, les prix à la pompe ont battu un nouveau record historique, le précédent datant de mai 2011.Et la situation semble loin d'être en passe de s'améliorer. "Tous les facteurs sont là pour que les prix à la pompe restent chers voire très chers", estime Franck Ibled, responsable du site Carbeo.com, invité d'Europe 1 mardi.

Sur les relevés hebdomadaires publiés lundi sur le site du ministère du développement durable, on peut voir que le prix du litre de super sans plomb 95 a atteint 1,5563 euro, et le super sans plomb 98 1,5954 euro. Les prix de l'essence dépassent là leurs sommets de mai 2011, lorsqu'ils avaient atteint respectivement 1,5492 et 1,5861 euro.

Le contexte international n'est pas favorable

Trois facteurs peuvent expliquer cette flambée. Malgré la crise, certains pays "consomment encore beaucoup de pétrole", fait remarquer Franck Ibled, responsable de Carbeo.com, citant la Chine, l'Inde ou le Brésil. Autant de consommateurs qui font grimper la demande. Des "tensions géopolitiques", dans des pays producteurs de pétrole, comme l'Iran ou le Nigeria, sont aussi à prendre en compte, pointe ce spécialiste.

Enfin l'accès de faiblesse de l'euro, qui est tombé vendredi à ses plus bas niveaux depuis un an et demi par rapport au dollar, alourdit aussi le coût de l'or noir importé en France, une fois son prix en dollar converti dans la monnaie unique.