Espagne : des éoliennes victimes de la crise

  • A
  • A
Espagne : des éoliennes victimes de la crise
Partagez sur :

La forte chute de la consommation d’électricité en Espagne oblige à mettre de plus en plus souvent à l’arrêt des éoliennes, selon le quotidien économique Expansion.

Sale temps pour les éoliennes en Espagne. Selon le quotidien économiqueExpansion, les mises à l’arrêt forcées sont de plus en plus nombreuses dans ce pays où 15% en moyenne de l’énergie vient du vent. Les éoliennes sont ainsi déconnectées, notamment la nuit, pendant les heures creuses de consommation.

En cause : une chute de la demande d’électricité des ménages mais surtout des industriels. Il y a un an, il fallait fournir 23.000 mégawatts au petit matin pour couvrir les besoins. La demande n’est plus que de 20.000 mégawatts actuellement. En avril, la consommation d’électricité en Espagne a chuté de plus de 13% sur un an. Une baisse directement liée à la crise, avec des secteurs comme le bâtiment qui tournent au ralenti.

La mesure pourrait sembler paradoxale puisque l’énergie produite à partir du vent est « gratuite ». Le journal Expansion explique en fait qu’une éolienne est plus facile et plus rapide à stopper qu’une centrale nucléaire. Les centrales thermiques sont, elles, maintenues en marche pour des raisons de sécurité, parce qu’elles produisent de l’électricité en continu.

L'Espagne est pourtant, avec l'Allemagne et le Danemark, un pays leader en Europe pour transformer le vent en électricité. En 2008, le réseau espagnol avait même eu des difficultés, techniques cette fois, pour prendre en charge toute l’électricité d’origine éolienne. Et la tendance devrait s’accentuer dans les années à venir car le gouvernement espagnol entend encore développer les énergies vertes.