Eoliennes off-shore: Areva s'implante au Havre

  • A
  • A
Eoliennes off-shore: Areva s'implante au Havre
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le groupe nucléaire va installer sur le port du Havre deux usines de fabrication de pales et de nacelles.

Le groupe nucléire Areva va implanter sur le port du Havre deux usines de fabrication de pales et de nacelles d'éoliennes off-shore qui pourraient générer jusqu'à un millier d'emplois, a-t-on appris jeudi auprès du cabinet du maire du Havre Edouard Philippe (UMP). Révélé par les quotidiens Paris-Normandie et Les Echos, ce projet pourrait voir le jour en 2015, a-t-on ajouté de même source.

La première de ces usines sera dédiée à l'assemblage des nacelles d'éoliennes et la seconde à la fabrication de pales. Ces unités, dont le coût n'a pas été précisé, seraient implantées sur le quai Johannès-Couvert qui accueillait jusqu'au début des années 1970 les paquebots transatlantiques."Le Havre cumule les avantages d'un quai en pleine mer, de grands espaces disponibles, d'une forte activité logistique pour nos approvisionnements et d'une tradition industrielle", explique Jean Huby, le directeur de l'activité éolienne d'Areva, cité par le journal économique Les Echos.

Cette annonce s'inscrit dans le cadre de l'appel d'offres lancé en juillet par le gouvernement pour développer l'éolien marin le long des côtes de l'ouest de la France. Il prévoit l'implantation, à partir de 2015, de 600 éoliennes au large du Tréport et de Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Areva s'est porté candidat pour développer les trois champs situés au large de la Normandie en partenariat avec GDF Suez et Vinci, et s'est associé avec l'espagnol Iberdrola et Technip (ingénierie) pour les autres. Le gouvernement doit faire son choix parmi les candidats en avril.