Engie remporte un projet de centrale en Arabie saoudite

  • A
  • A
Engie remporte un projet de centrale en Arabie saoudite
Le groupe français a remporté un juteux contrat en Arabie Saoudite.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Le groupe français a remporté un contrat pour construire et exploiter une centrale électrique en Arabie Saoudite, qui doit ouvrir d'ici deux ans.

Le groupe français Engie (ex-GDF Suez) a annoncé dimanche avoir remporté un contrat pour construire, exploiter et assurer la maintenance d'une centrale de cogénération d'électricité en Arabie Saoudite, dont le coût total d'investissement est estimé à 1,2 milliard de dollars (1,12 milliard d'euros). "Engie a remporté le contrat - et finalisé le financement du projet - pour la construction, l'exploitation et la maintenance de la centrale Fadhili de production indépendante d'électricité (IPP) en Arabie Saoudite, qui sera la centrale de cogénération la plus efficace du pays", indique le groupe dans un communiqué.

Engie majoritaire. La centrale "produira l'équivalent de la consommation d'électricité de 1,4 million de personnes. Elle générera également 1.447 tonnes de vapeur par heure et près de 769 tonnes d'eau par heure", a précisé le groupe. Engie détiendra 40 % de la société de projet, Saudi Electricity Company (SAC) 30 % et SAPHCO (Saudi Aramco Power Holding Company) 30 %, peut-on lire. La mise en service de la centrale de Fadhili, située dans l'est de l'Arabie Saoudite, est prévue à la fin de l'année 2019, précise Engie. "Le coût total de l'investissement pour le projet est estimé à 1,2 milliard de dollars US".