Energie : le requin du Groenland a des ressources

  • A
  • A
Energie : le requin du Groenland a des ressources
Partagez sur :

Avec sa chair toxique, le requin du Groenland pourrait fournir aux Inuits une énergie durable.

Pris par milliers dans les filets des chalutiers groenlandais, les requins du Groenland, squales des eaux polaires qui peuvent atteindre plus de 7 mètres de long et peser jusqu'à une tonne, sont jusque-là rejetés.

Au Centre de technologie arctique ARTEK cependant, l'utilisation du requin à la chair très huileuse, fait partie d'un projet pilote destiné à produire du biogaz à partir des déchets de la pêche."Je pense qu'il existe une alternative pour exploiter les milliers de tonnes de résidus des produits de la mer, dont ceux, nombreux, des requins", estime Marianne Willemoes Joergensen de la branche ARTEK à l'Université technique du Danemark (DTU).

Chargée d'un projet sur la transformation du requin en "ressource énergétique", elle pense que la chair mélangée à des macro algues et aux eaux résiduelles des ménages pourrait "servir de biomasse à la production de biogaz". Le biogaz à base de requins et autres déchets de la mer constituerait une source d'énergie verte pouvant représenter 13% de la consommation énergétique totale d'Uummannaq, peuplée de 2.450 habitants, selon des estimations.