En France, les intempéries ont coûté 1,5 milliard

  • A
  • A
En France, les intempéries ont coûté 1,5 milliard
@ Max PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Cyclone, inondations, grêle, le ciel n’a pas été clément avec les Français (et leurs assureurs) ces derniers mois.

La France a connu de nombreux épisodes orageux au cours des sept derniers mois. La grêle en Touraine, la grotte de Lourdes sous l’eau, Dirk ou Béjiza, chaque événement climatique met les habitants en émoi et les assureurs doivent rembourser les dégâts. Selon les informations d’Europe 1, la facture s’élève à 1,5 milliard d’euros a compté la Fédération française des sociétés d'assurance qui va présenter jeudi le bilan de l'année 2013.

Beaucoup de tempêtes en peu de temps. Si la France a été bien épargnée au début d’année, le ciel s’est rattrapé par la suite. Les épisodes climatiques se sont succédé et la facture a augmenté. Les inondations de juin dans les Pyrénées, 270 millions. La grêle en Touraine et dans le Bordelais qui a détruit les vignes, 800 millions d'euros. La tempête Dirk à Noël a coûté environ 200 millions d'euros. Mais aussi le cyclone Béjiza à la Réunion et les inondations dans le Var de la semaine dernière, encore quelques centaines de millions. Au total, la facture s’élève à 1,5 milliard d’euros pour les assureurs.

Pas plus cher, mais plus souvent. La facture est dans la moyenne annuelle des vingt dernières années. Toutefois, 2013 marque une rupture avec les années précédentes. Les dégâts étaient jusqu’ici provoqués par un ou deux gros événements dans l’année. Or, sur les sept derniers mois, les assureurs ont dû rembourser les dégâts de plus de six événements distincts.

sur le même sujet, sujet,

PRATIQUE - L'état de catastrophe naturelle, mode d'emploi

L'ACTU - L'état de catastrophe naturelle sera établi

L'INFO - La Bretagne en alerte orange

INTERVIEW E1 - "Surtout ne pas prendre de risque"

IMAGES - La tempête "Dirk" secoue l'ouest