En 5 ans, les taxes foncières ont explosé

  • A
  • A
En 5 ans, les taxes foncières ont explosé
Entre 2007 et 2012, le niveau des taxes foncières a progressé en moyenne de... 21% en France.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Entre 2007 et 2012, leur niveau a progressé de 21%, soit deux fois plus que l'inflation.

Le chiffre. À l'approche des municipales, le chiffre risque de faire grincer des dents. L'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) tire la sonnette d'alarme : entre 2007 et 2012, le niveau des taxes foncières a progressé en moyenne de... 21% en France. Aujourd'hui, selon l'étude qu'a pu consulter Europe1, cette taxe représente, en moyenne, pas moins de deux mois de loyers. Une progression fulgurante, qui va deux fois plus vite que celle du niveau des loyers ou de l'inflation.

Le trio de tête est… Le nombre de transactions immobilières a beau avoir chuté durant cette période, accompagnée d'une chute des prix, cela n'a pas empêché les mairies de continuer à augmenter les impôts prélevés sur les propriétaires. Paris, Aubervilliers mais aussi Nantes se hissent en tête du classement des plus fortes hausses, explique l'UNPI.

>> Lire aussi : ces villes qui ont le plus augmenté les impôts locaux

L'explication. Il y a deux raisons qui expliquent cette flambée de taxe foncière : la suppression de la taxe professionnelle, d'une part, que touchaient les communes qui avaient des entreprises sur leur territoire. La chute, d'autre part, des droits de mutation, ce pourcentage touché par les villes lors de chaque transaction immobilière : comme il y a eu moins d'achats au cours des derniers mois, il y a eu moins de rentrées pour les communes.