Emploi : l’intérim reste préféré au CDI

  • A
  • A
Emploi : l’intérim reste préféré au CDI
@ AFP
Partagez sur :

Les entreprises, tous secteurs confondus, se portent mieux en 2016. Mais encore frileuses, elles recrutent en intérim plutôt qu'en CDI.

Les chiffres du chômage mois de janvier seront connus ce mercredi à 18 heures. Ce que l'on sait déjà, c'est que l'intérim poursuit sa progression quasi continue depuis mars 2015. Même si l'augmentation est un peu mois vive qu'en décembre, l'emploi intérimaire a progressé a de 5,6% au mois de janvier. Traditionnellement, lorsque l'intérim progresse, on observe des créations d'emplois 6 à 12 mois plus tard. Mais pour l'instant, les observateurs ne voient rien venir :  cette hausse de l’intérim de presque un an ne se répercute pas sur les chiffres de l'emploi.

Frilosité des entreprises. Cet état est assez inédit, par François Roux, délégué général du Prisme qui rassemble les entreprises de l'interim. "C'est le 13e mois quasi consécutif que nous avons une hausse, mais on ne voit toujours pas de créations d'emplois durables. Les commandes ne sont pas confirmées et les chefs d'entreprise ont recours a des formules qui leur permettent d'attendre une situation meilleure", explique-t-il à Europe 1.

Reprise de l'ensemble des secteurs. Les chefs d'entreprise ne sont donc pas assez confiants pour embaucher en CDI. Mais il y a de ce coté quelques lueurs d'espoirs. Tous les secteurs sont bien orientés en ce début d'année. Même le secteur bâtiment, longtemps sinistré, confirme sa meilleure forme. Autre bonne nouvelle : la progression de l’intérim se vérifie sur la quasi-totalité du territoire, avec trois bémols pour les régions Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Normandie.