Emploi : le tableau noir de Sarkozy

  • A
  • A
Emploi : le tableau noir de Sarkozy
@ MAXPPP
Partagez sur :

Jamais le bilan d'un chef de l'Etat n'a été si mauvais au cours de la Ve République. 

Bonnet d'âne pour Nicolas Sarkozy : le président va tirer sa révérence avec un bilan inégalé en termes de destruction d'emplois sous la Ve République. Europe1.fr fait le point.

345.000 : C'est le nombre d'emplois industriels détruits pendant le quinquennat. Dans les secteurs marchands, ce sont quelque 190.000 postes qui ont été supprimés, un record sous la Ve République, d'après les statistiques de l'Insee.

38% : C'est le chiffre de l'augmentation du chômage de longue durée, signe d'une dégradation profonde du marché du travail. Les seniors sont les premières victimes, devant les jeunes dont le taux de chômage avoisine les 22%.

5% : C'est le chiffre auquel Nicolas Sarkozy s'était engagé, en 2007, à ramener le taux de chômage de la France à l'issue de son quinquennat. Cinq ans plus tard, l'Hexagone se retrouve avec un taux de chômage de 10%, le double de ce qui était prévu. C'est un taux qui est comparable à celui de la fin des années 1990, où le chômage n'est pas passé sous la barre des 10% entre 1993 et 1999 selon les chiffres de l'Insee.

2,9 millions : C'est le nombre de total de demandeurs d'emploi en février, un niveau inégalé depuis douze ans. Cela correspond à 730.000 chômeurs de plus qu'en mai 2007.