Emploi : le gouvernement prépare la rentrée

  • A
  • A
Emploi : le gouvernement prépare la rentrée
Partagez sur :

Avant une rentrée probablement difficile, le gouvernement a réuni plus de 150 acteurs du secteur à Bercy.

C’est la rentrée sur le front de l’emploi. Et elle s’annonce difficile. Du coup, le gouvernement a réuni vendredi au ministère de l’Economie les acteurs du secteur afin de faire de la pédagogie et vérifier l'application sur le terrain des aides publiques. "Cette mobilisation de 170 personnes, des 22 préfets de régions à Pôle emploi, en passant par l'Apec, l'Afpa ou les opérateurs privés, est dictée par l'urgence. Les prochaines semaines connaîtront un très fort flux d'inscriptions au chômage, traditionnel chaque année à la rentrée mais plus fort avec la crise", a expliqué Christine Lagarde.

Autour de la ministre de l’Economie et des Finances et de son secrétaire d’Etat à l’Emploi Laurent Wauquiez, les participants ont dégagé les priorités. A commencer par la "mobilisation renforcée de Pôle emploi", pour augmenter le taux de réponse au numéro 39 49, parvenir à "zéro retard" dans l'indemnisation, en ramenant notamment les dossiers en attente de 55.000 à moins de 30.000 d'ici début septembre, ou avoir 70% des 950 sites mixtes ANPE-Assedic opérationnels au plus tard mi-octobre.

Le gouvernement veut aussi favoriser le maintien dans l'emploi, notamment en s'assurant que le chômage partiel s'applique dans les PME et dans des secteurs pas habitués à y recourir. Pour l'emploi des jeunes, "l'essentiel de notre capacité de réponse se joue dans les trois mois", avec l'apprentissage et les contrats passerelles, a jugé le secrétaire d'Etat, notant que les jeunes bénéficiaient aussi des contrats aidés et d'embauches dans les TPE aidées par le dispositif "zéro charge".

Fin 2009, le taux de chômage devrait avoir dépassé 10% en France, selon les prévisions de l'Insee et de l'Union Européenne.