Emmanuel Macron veut plus de milliardaires français

  • A
  • A
Emmanuel Macron veut plus de milliardaires français
@ AFP/PATRICK KOVARIK
Partagez sur :

DECLARATION - Le ministre de l’Economie souhaite que la France fabrique des "superstars" du Net.

"Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires". Cette ode à l’entreprenariat est devenue on ne peut plus anodine de nos jours. Mais beaucoup moins lorsqu’elle est prononcée par un ancien de la banque d’affaires Rothschild, qui plus est lorsqu’il s’agit du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron. Les réactions critiques n’ont donc pas tardé.

La déclaration. "Il faut des success-stories, car elles créent un fort effet d’entrainement. (…) L’économie du Net est une économie de superstars. Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires", a affirmé le ministre de l’Economie dans un entretien publié mercredi par Les Echos à l’occasion de son passage au CES, le plus grand salon d'électronique grand public qui se tient à Las Vegas.

Et Emmanuel Macron d’ajouter : "je préfère que des personnes qui ont du talent et qui prennent des risques soient très bien rémunérées plutôt que d’avoir une économie de rentiers qui s’étiole. Il ne faut pas envoyer le signal que le succès ne fait pas partie des valeurs de la France. Le succès, l’émancipation par le travail, ça fait même partie des valeurs de la gauche".

"Des milliardaires, nous en avons, c'est bien le problème". Cette sortie n’a pas tardé à provoquer des réactions agacées à gauche et même courroucées du côté de l’extrême-gauche. "Je ne sais pas si c'est le conseil qu'on doit donner aux jeunes Français", a commenté Jean-Christophe Cambadélis, mercredi sur RTL. "L'appât du gain, des milliardaires, etc., ce n'est pas tout à fait ma tasse de thé, mais je reconnais qu'il est ministre de l'Economie et moi premier secrétaire du Parti socialiste", a ajouté le secrétaire général du PS.

Pierre Laurent est, lui , catégorique. "Nous dire qu'on va sortir la France de la difficulté parce qu'il y aura quelques milliardaires de plus, c'est ridicule", a-t-il répliqué, mercredi matin sur France Info. "Le projet auquel les Français sont restés attachés reste fondamentalement un projet de développement solidaire. (…) Des milliardaires, nous en avons, c'est bien le problème. Nous avons au CAC 40 des gens qui s'engraissent, (…) ça produit la crise, la pauvreté, les inégalités", a ajouté le secrétaire national du Parti communiste.

Macron a aussi parlé relance économique. Si la petite phrase sur les milliardaires a attiré l’attention, le ministre de l’Economie s’est également attardé sur les négociations en cours pour sortir l’Europe du marasme économique. Et a répété ce que la France ne cesse de marteler : "l’Allemagne, de son côté, devrait investir bien davantage. Elle a une responsabilité impérieuse de le faire, comme la France a une responsabilité impérieuse de mener des réformes".