Emmanuel Macron : Michel Combes "se moque de nous"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, invité spécial d'Europe 1 mardi, a sévèrement critiqué Michel Combes, l'ex-patron d'Alcatel-Lucent, pour sa prime de départ qui avait beaucoup choqué. 

La prime de départ a finalement été divisée par deux : Michel Combes, ancien directeur général d'Alcatel-Lucent, est parti avec l'équivalent de 7,9 millions d'euros et non plus 13,7 millions. Mais la polémique a poussé le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, invité spécial d'Europe 1 mardi, à réagir, en expliquant qu'il y avait "de l'indécence". 

"Deux choses qui me choquent". "Il y a deux choses qui me choquent dans cette affaire", explique Emmanuel Macron : " la première c'est que Michel Combes a décidé de partir avant la fin de la transaction avec Nokia. Quand on est le capitaine d'une équipe, on va jusqu'au bout et je trouve que c'était pas correct". Le ministre de l'Economie poursuit : "la deuxième chose c'est qu'il y avait une modification des règles de rémunération après l'annonce de l'opération et alors même qu'il savait qu'il allait partir et ça, ça n'est pas correct. Quand on est un mandataire social et dirigeant, on ne s'arrange pas avec le conseil d'administration pour modifier les règles". 

"Il y a de l'indécence, il se moque de nous". Interrogé sur le fait de savoir si cette affaire était indécente, le patron de Bercy répond sans détour : "bien sûr, qu'il y a de l'indécence, il se moque de nous, il ferait mieux de s'occuper de sa nouvelle entreprise". "Il y a de l'indécence", répète-t-il encore, "je lui ai déjà dit de vive voix". "La rémunération ne saurait être un arrangement entre amis dans des circonstances choisies", conclut-il.

Ecoutez Emmanuel Macron au micro de Thomas Sotto : 


Emmanuel Macron sur Michel Combes : "il se...par Europe1fr