Electricité : 30% de hausse d’ici 2016 ?

  • A
  • A
Electricité : 30% de hausse d’ici 2016 ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

D’après la Commission de régulation de l'énergie, cette hausse des tarifs pourrait atteindre 6% par an.

Le chiffre fait froid dans le dos, mais il est à prendre au sérieux. Le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Philippe de Ladoucette a fait le calcul : les tarifs de l'électricité pourraient bondir en France de 30% d'ici à 2016. Cette hausse, - 6% par an par rapport au prix de marché de 2012 – résulterait d’après lui de l'application de la réglementation actuelle.

Une augmentation mathématique ?

Le président de l'autorité de régulation a ainsi listé tous les facteurs d’augmentation. Celui-ci table notamment sur un doublement de la Contribution au service public de l’électricité (CSPE), qui sert notamment à financer le développement des énergies renouvelables) d'ici à 2016. Philippe de Ladoucette prévoit aussi une hausse de 4% par an du tarif d'utilisation des réseaux publics d’électricité (inflation comprise) et une augmentation annuelle de 2% du prix du nucléaire historique d'EDF égale à l'inflation.

"On est confronté à réalité. Vous ne pouvez pas faire une politique pour le développement des énergies renouvelables et vous dire que ça ne coûte rien", a martelé au micro d’Europe 1 le président de la Commission de régulation de l'énergie.

Des investissements coûteux

Une explosion des tarifs qui s’expliquerait également par les investissements prévus dans le secteur nucléaire. "Pour la CRE, cette augmentation inclut les 10 à 15 milliards d'euros de travaux exigés sur les centrales par l'Autorité de sûreté nucléaire pour tenir compte de la catastrophe de Fukushima", précise le quotidien Les Echos.

Un bond de 30% qui peut être encore évité dans les faits, si le gouvernement, qui fixe les tarifs entreprend, de modifier la réglementation actuelle.