Depuis lundi, toutes les salariées européennes travaillent gratuitement

  • A
  • A
Depuis lundi, toutes les salariées européennes travaillent gratuitement
Partagez sur :

Comme elles gagnent 16,3% de moins que les hommes en moyenne, c’est comme si elles n’étaient payées que dix mois sur douze.

Le 2 novembre. C’est la date à laquelle les femmes de l’Union européenne cessent de percevoir des revenus tandis que leurs collègues masculins continuent à gagner de l’argent jusqu’au 31 décembre, rappelle la Commission européenne cette semaine. Explications.

59 jours à travailler gratuitement chaque année. Le "equal pay day" (journée de l’égalité salariale) vise chaque année à sensibiliser sur les écarts de salaires entre hommes et femmes. Le salaire horaire moyen des Européennes étant de 16,3% inférieur à celui des hommes, cela revient à dire que les femmes travaillent gratuitement  les 59 derniers jours de l’année.
 
 Un impact lourd à long terme. Pour la Commission, cet écart de rémunération entre les femmes et les hommes est "injustifié et inacceptable à court terme". Mais le pire est à long terme car cet écart "s’accumule tout au long de la carrière d'une femme et se traduit par un écart encore plus significatif de retraite, avec des pensions des femmes inférieures de 39% à celles des hommes", pointe la Commission.
 
 Encore 70 ans à attendre pour l’égalité ? Au rythme actuel, l'écart de rémunération entre femmes et hommes baisse si lentement qu’il faudra encore attendre 70 ans pour atteindre l'égalité salariale… soit l’équivalent de deux générations !